• Buzzkill et son épée le RAL du vendredi

    Avant qu'Urban Decay sortent ses RAL au packaging basique, il existait de vrais objets de collection donc je possède plusieurs exemplaires en teintes très variées.

    Lorsque j'ai eu le premier en main je suis tout de suite tombée sous le charme de ces packagings tellement originaux. Certes le capuchon est en plastique mais si joliment agrémenté de volutes violettes et blanches qu'on en oublie la matière pourtant assez cheap. L'écrin du raisin est en métal parme métallisé du plus bel effet. Mais ce qui reste le détail "qui tue" c'est l'épée à l'extrémité du RAL qui lui donne ce petit côté rebelle qui m'a séduite.

    Le raisin a une forme standard, mais là encore la gravure lui confère un charme particulier puisqu'on y retrouve le nom de la marque bien sur mais aussi le poignard qui trône en bonne place.

    La texture est crémeuse, facile à appliquer et non asséchante.

    Le gros gros point noir est le goût !! Loin d'avoir la saveur crème brûlée qui correspond à son odeur ce RAL a un goût vraiment répugnant et tenace ! Je dois dire que c'est grâce à lui que j'ai arrêté de me grignoter les lèvres, au moins un point positif à ce défaut. 

    Pour ce qui est du rendu, Buzzkill est le plus neutre de ma collection, il est facilement portable au quotidien. On pourrait le qualifier de nude, c'est un rose marronné qui habille la bouche en transparence. Il ne sera pas possible d'obtenir une opacité de fou avec ce RAL, même après plusieurs couches il faudra se contenter d'un voile de couleur brillant. 

     

     

    Buzzkill et son épée le RAL du vendredi

     

    Buzzkill et son épée le RAL du vendredi

     

    Buzzkill et son épée le RAL du vendredi

     

    Buzzkill et son épée le RAL du vendredi

     

    Buzzkill et son épée le RAL du vendredi

     

     

    J'ai acheté les miens sur ebay US puisque je ne les ai trouvé nulle part ailleurs ! Leur prix est aux alentours de 7 € ce qui est très raisonnable.

    Attention cependant avant de craquer, cette histoire de goût digne d'un vernis amer fait pour ne pas se ronger les ongles pourrait vous freiner ... Pour ma part j'ai appris à composer avec, à vous de voir si vous pouvez vous en accommoder.

    Je pense vous parler des autres dans les prochaines semaines afin de vous montrer les différents rendus possibles.

    N'hésitez pas à partager aussi vos plus jolis RAL ou vos flops avec nous à l'occasion du RAL du vendredi. 

     

    Buzzkill et son épée le RAL du vendredi

    « Swatchs : mes palettes sleek partie 1Back to school n°2 la toute première fois ! »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 10:40
    gordi

    celui la , j ene pense pas craquer j'aime les RAL qui sentent bon

    bisou

    2
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 10:57
    Mystic

    Arffff pareil, je ne pourrais pas supporter un truc amer et ayant un mauvais goût sur mes lèvres ;(

    Par contre, joli packaging et belle teinte <3 

     

    3
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 13:11
    Ax-L

    Ah ben zut alors, leur look était pourtant prometteur ! Je n'aime pas non plus avoir un truc pas bon sur les lèvres, c'est un de mes critères de sélection.

    4
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 22:42

    @gordi ah mais il sent bon (la crème brûlée) par contre il est dégueu lol 

    @mystic oui c'est vraiment l'horreur ! D'ailleurs je me suis fait avoir en le re swatchant beurkkkk 

    @ax-L au moins pour une fois je ne suis pas tentatrice ^^

    Bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :