• Naked oui mais Cherry !

     Après vous avoir récemment présenté la naked ultra violet, me voici de retour pour vous parler de la Cherry, offerte elle aussi par ma grande mais cette fois pour Noël.

    C'est une de celles dont l'harmonie me plaisait le plus quand j'ai vu les visuels. Mon voeux ayant été exaucé, elle est maintenant en ma possession, passons là sur le grill !

     

     

    J'aime bien les derniers boitiers des naked, loin de celle du début en velours ultra salissant, ici on a un joli boitier en plastique bien solide. La couleur rose violine me plait beaucoup, l'écriture dans un doré rosé est très réussie, quant aux petites cerises en fond, que dire si ce n'est qu'elles sont super chou ! 

     

     

    Mais l'habit ne faisant pas le moine, voyons ce qu'il y a à l'intérieur de ce joli contenant. une déclinaison de teintes dorées, abricotées, rougies et roses ! Tout un programme. Je trouve l'ensemble plutôt harmonieux, il y a des mats, des satinés, des métalliques, de quoi s'amuser. 

     

    Bon ok j'ai pensé à prendre les photos une fois les swatchs faits seulement ... My Bad ! sur ce ça moins blogueuse hyper pro ... Ce qui tombe bien puisque ce n'est pas le cas ! Bref voilà les douze teintes de plus près avant de passer aux swatchs. 

    Globalement les fards sont bien pigmentés même si certains mats manquent de puissance ... Il faudra repasser dessus ! Les métalliques sont bien crémeux et n'ont aucun soucis d'intensité. Ils se travaillent tous très bien et sont modulables. 

    Le pinceau est quant à lui, toujours de bonne facture et bien pratique. 

     

     

    • Hot Spot un ivoire crème mat 
    • Caution un beige mat clair 
    • Bang bang un rose gold gorgé de micro paillettes dorées 
    • Feelz un bois de rose mat 
    • Jucy un pêche mat foncé
    • Turn on un rose gold plus doré que le précédent 

     

     

    • Ambtious un cuivre métallique 
    • Bing un lie de vin mat 
    • Devilish un marron rougi foncé mat 
    • Young Love un rouge doré métallique 
    • Drunk dial un marron rougi foncé métallique 
    • Privacy un brun terreux foncé mat 

    Bilan : 

    Une palette parfaite pour mes yeux verts que les teintes avec des pointes de rouge font ressortir. Elle est très complète et permet de faire une multitude de maquillages. Quand je suis pressée je pose par exemple drunk dial au doigt j'estompe les bords au pinceau, un trait de liner et hop le tour est joué ! Mais elle convient aussi pour des maquillages de jours neutres ou de soirs intenses, lumineux et chargés. Vous l'aurez compris elle fait partie désormais de mes indispensables. 

     

    Naked oui mais Cherry !

     

     

     

     

    « Iconic London Day to slay palette La palette Nikkie Tutorials, elle vaut quoi ? »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :