• Je dois avouer que ce produit a traîné bien longtemps dans mon tiroir "à tester" avant d'en sortir ! Prise dans le tourbillon des nouveautés je l'avais un peu oublié à son triste sort.. J'ai pourtant vu pas mal d'articles à son sujet, alors quand je suis retombée nez à nez avec lui je me suis dit qu'il était peut être temps de me faire ma propre opinion, et, de la partager avec vous.

    Voila maintenant un peu plus d'un mois qu'il a intégré ma routine matinale c'est un délai raisonnable pour donner mon avis.

     

    Le secret des maquilleurs est il vraiment magique ?

     

    Lisseur bonne mine Embryolisse ce qu'en dit la marque :

    Effaceur de fatigue, ce soin booster, concentré en acide hyaluronique hydratant et polysaccharides naturels, repulpe et défroisse l’apparence de la peau. Il offre un résultat tenseur instantané et un effet liftant temporaire, gomme les ridules et repose les traits pour paraître visiblement plus jeune. Sur cet épiderme lisse et rebondi, comme repassé, des nacres - pigments flouteurs déposent un éclat uniformément lumineux. Des extraits végétaux de luzerne et de lupin aident à stimuler et à raffermir la surface de la peau, favorisent l’élasticité, et atténuent poches et cernes. La vitamine E aide à prévenir du stress oxydatif et réduit les signes du vieillissement prématuré. Émulsion gélifiée fraîche et délassante.

    Source 

     

     

    Le secret des maquilleurs est il vraiment magique ?

     

    J'ai noté :

    • Le produit est dans un flacon pompe de 40 mls
    • Il est conseillé pour les 30 ans et +
    • Son odeur est douce et fraîche.
    • Il s'applique bien sans laisser de film gras ou collant.
    • Il ne fait pas filer le maquillage.
    • Il peut s'utiliser aussi sur le contour des yeux.
    • Il est gorgé de micro nacres qui reflètent la lumière.
    • Il coûte 22.70 € sur le site officiel.

     

     

    Le secret des maquilleurs est il vraiment magique ?

     

    J'aime :

    • Le côté tout en un du produit, plus besoin d'éviter le contour de l'oeil comme avec pas mal de soins.
    • La fraîcheur à l'application, ça donne tout de suite un coup de peps bienvenu le matin.
    • La pénétration rapide indispensable pour moi dans ma routine matinale au timing très serré. 
    • L'odeur douce un peu fleurie mais pas entêtante.
    • Les nacres qui donnent bonne mine et défroissent instantanément. 
    • La présentation en flacon incassable surmonté d'une pompe doseuse très pratique.
    • La texture légère un peu gélifiée.
    • Un lissage des traits après environ 3 semaines d'utilisation.
    • C'est une bonne base de maquillage.

     

     

    Le secret des maquilleurs est il vraiment magique ?

     

    J'aime moins :

    • Je n'ai pas trouvé d'effet lifting immédiat malgré les promesses de la marque.
    • Une fois maquillée l'effet "bonne mine" des nacres est pratiquement invisible. 
    • Il est un peu léger niveau hydratation quand il fait froid, par contre je pense l'apprécier beaucoup plus maintenant avec le retour de la chaleur.

     

     

    Le secret des maquilleurs est il vraiment magique ?

     

    Bilan :

    Voila donc plus d'un mois que j'utilise ce soin et j'en vois les effets depuis peu. Je ne valide pas l'effet tenseur immédiat, sur moi je ne le vois pas du tout ... Par contre je constate que mes ridules sont moins marquées qu'au début de l'utilisation. Je le mets seul, sans sérum en dessous, ni crème par dessus pour avoir un test le plus objectif possible. J'en suis globalement satisfaite, le matin, un produit unique, c'est quand même un gain de temps appréciable. C'est le premier soin de la marque que je teste, il me reste en réserve un masque que je ne vais pas tarder à passer au grill afin de me faire une idée plus large d'Embryolisse. Quoiqu'il en soit, même si je ne retrouve pas toutes les promesses sur ma peau, je ne peux pas dire qu'il n'est pas efficace, puisqu'à long terme les effets sont bien visibles. 

    Affaire à suivre ! 

     

    Le secret des maquilleurs est il vraiment magique ?

     

    A trouver sur le site de la marque ici 

    Pin It

    1 commentaire
  • Comme pour la plupart des passionnées de maquillage de France, l'arrivée de la marque Kat Von D chez nous était source d’excitation voire même d'exaltation ...

    Encensée par les américaines, la célèbre tatoueuse au visage étoilé, a enfin débarqué chez nous avec sa marque cruelty free et vegan. Si les premières palettes m'ont fait très envie elles ne m'ont pas poussée pour autant à casser mon PEL. Mais ça c'était avant l'arrivée de la saint & sinner et son design de cathédrale gothique qui a débarqué au moment de mon anniversaire... Avec en plus un 25% de réduction il était temps pour moi de tester cette marque si convoitée !  

     

    Sainte ou pécheresse ... A vous de choisir !

     Bon autant le confesser tout de suite (design cathédrale => confession jeu de mot haut niveau) j'ai craqué pour le packaging en toute première intention ! Il faut dire que je n'ai rien de plus ou moins approchant dans ma très conséquente collection. 

    Mais une belle boite ne fait pas tout quand même, surtout que la marque n'est pas bon marché ! Il m'en fallait un peu plus pour me décider ...

     

    Sainte ou pécheresse ... A vous de choisir !

     

    La palette est un véritable écrin, deux portes, fermées par un aimant, s'ouvrent par le centre pour laisser apparaître les fards. Ils sont divisés en deux univers, le côté "saint" et le côté "pécheur". Les dorures et la forme, donnent un aspect mystique et précieux tellement joli qu'elle a trouvé une place, non pas dans un tiroir, mais directement sur la commode. On est entre le produit utilisable et l'objet de décoration. 

     

    Sainte ou pécheresse ... A vous de choisir !

     

     A l'ouverture aucune déception, on découvre 24 fards (ce qui est très généreux) et deux grands miroirs bien pratiques. Si je veux quand même chipoter il me manque un pinceau qui aurait pu se glisser dans le centre sans aucun problème ! 

     

    Sainte ou pécheresse ... A vous de choisir !

     

    Le côté Sinner nous propose des teintes très originales affublées de noms qui ne le sont pas moins. C'est quand même classe de dire je me suis maquillée avec cendres, diable ou exorcisme non ?! 

     

    Sainte ou pécheresse ... A vous de choisir !

     

    Passons aux swatchs à secs comme toujours 

    • Rapture (extase ou enlèvement selon votre humeur) est un rose gold hyper intense et lumineux
    • Sabbath (sabbat !) est un noir d'une intensité folle, il est mat et profond, je pense que c'est un, voire le, plus beau noir que je possède. Attention d'avoir la main très très légère.
    • Ashes (cendres) est un beige clair gorgé de paillettes duo chromes dorées / vertes 
    • Martyr (traduction inutile) est un caramel mat
    • Devil (Diable) un orange mat flamboyant. Bizarre cette couleur carotte pour le Diable.. Mais elle est très réussie !
    • Revelation (traduction inutile acte 2) est un marron rougi avec des paillettes holographiques (qui ne ressortent pas sur la photo bien entendu) 
    • Vestement (ornement sacerdotal rien que ça) est un duo chrome bleu vert sur une base noire, qui rappelle un best seller de chez MAC pour les connaisseurs.
    • Ministry (ministère) un bleu sombre avec des paillettes rosées minuscules et à peine visibles.
    • Exodus (exode) Un absinthe peu pigmenté avec des micro paillettes dorées.
    • Exorcism (exorcisme bien évidemment) un violet très profond presque noir avec de très légers reflets roses 
    • Relic (reliques) un or pure intense magnifique.
    • Stigmata (stigmates) un rouge profond et vibrant, une couleur sang pas facile à porter mais très belle.

      

    Sainte ou pécheresse ... A vous de choisir !

     

    Le côté Saint bien que plus sage dans le choix des teintes ne manque pas pour autant de caractère ... 

     

    Sainte ou pécheresse ... A vous de choisir !

     

    • Absolution (la traduction est une évidence) est plus un top coat qu'un fard à proprement parler. Dans une base blanche dorée brillent des paillettes à foison. 
    • worship (culte) est un somptueux prune violacé à tomber.
    • Immaculate (immaculé) encore un nom bizarre pour ce vert kaki doré irisé !
    • Chalice (calice) un bronze qui rappelle le métal un basique que j'aime beaucoup porter 
    • Sacred Heart (coeur sacré) un brique satiné qui met les yeux verts en valeur.
    • Amen (bon amen quoi) un fard crème un peu rosé mat pas fou mais indispensable
    • Sanctuary (sanctuaire) un marron glacé irisé
    • Heaven (paradis) porte bien son nom c'est un argenté pure et très brillant magnifique
    • Crucifix (crucifix) un brun mat intense
    • Cathedral (cathédrale ce côté ne me fatigue pas trop en traduction) un argent mais beaucoup plus grisé et sombre, il renvoie néanmoins parfaitement la lumière.
    • Rosery (rosaire) Un rouge rosé un peu fuchsia magnifique
    • Baptism (baptême) encore un fard clair indispensable il est moins rosé qu'amen

    Bilan : Je l'adore et je ne regrette pas mon achat ! Les fards se travaillent bien et se fondent parfaitement. Certains sont un peu poudreux, les mats, les autres limites crémeux. Mis à part exodus ils sont tous ultra pigmentés. La marque Kat Von D a réussi à me surprendre et à me séduire ... Quelque chose me dit que ce n'est pas la dernière fois que nous allons la voir ici !

     

    Sainte ou pécheresse ... A vous de choisir !

    Pin It

    3 commentaires
  • Je ne sais pas si je suis une pie ou une licorne ? Peut être un vague mélange des deux, bien que cela paraisse plus qu'étrange et improbable ... Quoiqu'il en soit, les gens qui me connaissent savent mon attrait autant pour tout ce qui brille que pour tout ce qui est de près ou de loin holographique. Alors forcément quand on me parle de palette qui marie les deux et, qui plus est, à prix mini je ne peux que vouloir l'ajouter à ma collection ! J'en ai rêvé Primark l'a fait .. Reste à savoir si je suis convaincue ?   

     

    Prism ma palette holographique à petit prix

     

    Le boitier est d’apparence sobre et classique, mais en y regardant de plus près, le nom Prism renvoie la lumière et se pare de reflets arc en ciel superbes. Je confesse avoir joué un bon moment avec ... Il n'y a pas d'âge comme on dit ! La palette n'est pas équipée d'un système de fermeture style aimant ou autre mais elle possède un étui cartonné qui permet de la transporter sans saupoudrer tout votre vanity....  

     

    Prism ma palette holographique à petit prix

     

    A l'intérieur on trouve 10 petits pans colorés qui permettent, à première vue, un grand nombre de possibilités. On note au premier coup d'oeil qu'il y a quand même des fards mats, ce qui permet de faire un maquillage complet et notamment le creux de paupière. 

     

    Prism ma palette holographique à petit prix

     

    Le choix des couleurs m'a laissé un peu dubitative. Même si on va du plus clair au plus foncé, ce qui reste judicieux, je m'attendais à plus de chatoyance, plus de folie... Finalement elle est un peu sage. 

     

    Prism ma palette holographique à petit prix

     

    Les fards ont tous de jolis petits noms et ça j'aime ! La quantité est suffisante pour de tels coloris qui ne sont pas ceux que je porte tous les jours. La texture est assez poudreuse, ce n'est pas quelque chose qui me dérange plus que ça et pour le prix (4.99 €) on ne va pas chipoter non plus !

     

    Prism ma palette holographique à petit prix

     

    Passons maintenant aux swatchs qui sont toujours réalisés à secs mais certains ont nécessité plusieurs passages.

    • Full Beam (référence aux feux de route des voitures !) est un blanc pur très lumineux qui capte parfaitement la lumière, il peut aussi faire office d'highlighter en cas d'oubli ou de panne.
    • Green Screen (écran vert) est un vert qui tire sur le bleu, un pastel soutenu avec lequel je ne suis pas très à l'aise mais qui est fort joli et très licornesque.
    • Spectrum (spectre dans le sens éventail de couleur et non fantomatique) est un lilas sublime qui est bien sur un de mes fards préféré puisqu'il est violet ! Il est agrémenté de reflets argentés qui lui donne de la profondeur.
    • wavelenght (longueur d'onde) est un rosé mat clair qui accroche la lumière. Un fard basique qui trouve facilement sa place dans un maquillage. 
    • Mirage (traduction facile pour celui là !) Est un abricoté mat qui peut servir de transition toute en légèreté.
    • Heat haze (brume de chaleur) est un cuivré chaud lumineux qui peut se porter en aplat avec juste du mascara pour relever le regard sans en faire trop.
    • Illusion (traduction facile acte 2) sera parfait pour smokey mystérieux avec sa base noire et ses reflets violets profonds légèrement bleutés. 
    • Refract (réfraction) est un gris assez basique mais néanmoins joli.
    • Black light (lumière noire) est un noir mais que ses reflets argentés rendent plutôt anthracite et assez original. 

    Le bilan : Même si j'aurais aimé plus de whaou il y a quelques pépites dans cette palette. A ce prix ce n'est pas la peine de se priver. Avec une bonne base les fards tiennent plutôt bien, mais les couleurs foncées vont s'affadir au fil de la journée. Notamment Illusion qui ne gardera que sa base noire après quelques heures (à réserver aux soirées pour un effet maximum). Ce n'est pas ma palette must have mais j'y pioche dès fois une couleur pour agrémenter un maquillage assez classique. 

     

    Prism ma palette holographique à petit prix

     

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Kiko reste une des marques dont je possède le plus grand nombre de références. Je privilégie souvent les moments de soldes ou les promotions "flash" pour faire mon shopping vue la flambée de prix ces dernières années... Malgré cette hausse des prix j'aime Kiko pour sa diversité, son originalité et ses produits de bonne qualité.  

     

    Double match modern red le rouge fatal !

     

    L'avantage des périodes de soldes c'est qu'ils ressortent les anciennes collections afin d'écouler les stocks, tout en baissant les prix de plus en plus ... C'est ainsi que j'ai pu acquérir un double match pour à peine 3 € ! Il me fallait forcément le tester, d'autant que parmi les références restantes au fond du bac il y avait un superbe rouge comme je les aime. 

     

    Double match modern red le rouge fatal !

     

    Les doubles matchs ont été déclinés pour les lèvres et pour les yeux. Le format reste le même, une sorte de stylo à double embouts qui permet de faire un tracé précis et de colorer les lèvres avec un seul et unique produit. L'avantage étant qu'avec ce style de "tout en un" il est impossible de faire une faute de goût au niveau du contour. 

     

    Double match modern red le rouge fatal !

     

    Le côté "rouge à lèvres" est assez fin, pratique quand on a une petite bouche, un peu plus laborieux quand on a des lèvres pulpeuses ! La texture est très très crémeuse, on oublie tout de suite le sans transfert, vous portez du rouge et vous en mettrez partout, de votre tasse préférée à la chemise du chéri ! L'avantage de cet inconvénient est qu'il est vraiment super confortable et ne dessèche pas les lèvres.

     

    Double match modern red le rouge fatal !

     

    Le côté liner est fin et franchement pratique, il reste crémeux mais beaucoup moins que l'autre embout, il permet un tracé précis tant que sa mine est bien pointue, sinon il faut trouver une solution pour le tailler, je regrette l'absence d'un petit taille crayon dans le bouchon qui aurait facilité cette manœuvre un peu laborieuse sans outil adéquat ! Il est tout à fait possible de crayonner les lèvres avec juste ce côté, le résultat sera un peu moins brillant. 

     

    Double match modern red le rouge fatal !

     

    On ne va pas se mentir j'adore le rendu ! Une bouche rouge sensuelle à croquer idéale pour les beaux jours qui "devraient" arriver. Pour le prix je ne suis absolument pas déçue, je regrette juste ce transfert puissance XXL .... La tenue est quand même assez bonne, une fois qu'on en a bien barbouillé partout il reste quand même la couleur rouge pendant un long moment. Il est beau et pas cher alors je valide !

     

    Double match modern red le rouge fatal !

    Pin It

    4 commentaires
  • Et puis un jour ....

     

    9 mois ... Le temps d'une gestation, le temps de reprendre ses marques, de poser ses valises et de réapprendre à vivre à 4 et non plus à 5 comme pendant des années. Un deuil, un déménagement, tant de choses et finalement si peu !

    Il m'aura fallu 9 mois pour reprendre le chemin de mon blog, cette bulle de légèreté et de bonheur délaissée face aux coups de la vie. Ce n'est ni long, ni court, c'est juste le temps qui m'aura été nécessaire pour reprendre le goût à écrire.

    Je n'ai pas oublié, ni le bonheur qu'écrire m'apportait, ni la joie de vous lire. J'ai continuer à suivre dans l'ombre celles que je suivais, discrètement mais avec intérêt. Chaque mot, chaque article lu ici et là m'a aidé à revenir ici chez moi, chez vous. 

    J'espère que ce temps n'aura pas eu raison de votre fidélité, que vous aurez du plaisir à me lire comme j'en aurais à vous écrire à nouveau. Je ne promets pas de constance, au début tout du moins, je suis encore convalescente, je reviens en douceur, sans pression mais avec envie et plaisir.

    Je vais rédiger les articles laissés en suspend, puis doucement reprendre mon appareil, trouver un nouvel endroit pour mes photos.

    J'espère que vous serez là, nouveaux, anciens, vous êtes les bienvenus comme toujours ici. 

    Je vous dis à très vite et aussi merci pour tout, pour ce soutien, cet espoir, votre patience, votre présence. 

    Et puis un jour ....

     

    Pin It

    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires